Witry-lès-Reims : « Minouchon » un chat battu à mort

Witry-lès-Reims : « Minouchon » un chat battu à mort
Share Button

Qui a agressé Minouchon  ?

 

Les ennemis des animaux ont encore frappé. Leur nouvelle victime s’appelle Minouchon, un gros chat rouquin de 15 ans qui coulait une vieillesse heureuse chez Christine Robert, une habitante de Witry-lès-Reims domiciliée rue Ernest-Lemoine.

« C’était le 7 mai. Mon chat est parti faire son petit tour, comme d’habitude. Quand il est revenu à la maison, deux ou trois heures plus tard, j’ai vu qu’il boitait. Il ne marchait plus que sur trois pattes, en tenant la quatrième en l’air. Il avait de grosses bosses sur le dos, comme s’il avait reçu des coups. »

Frappé à coups de bâton ?

Le matou semblait apeuré et avait perdu son habituel appétit. « J’ai voulu lui donner à manger, mais il n’avait pas faim. Il n’a pratiquement rien avalé. Un voisin est arrivé. Il a pris peur et il est monté. »

Catherine Robert a pris rendez-vous chez le vétérinaire, pas avant le lundi 9 mai pour cause de jour férié le 8. Minouchon n’a pas eu le temps d’y aller. Sa maîtresse l’a retrouvé mort dimanche après-midi. « Je pensais qu’il dormait. En fait, il était déjà froid quand je l’ai découvert. »

La dame en est convaincue : « Ce n’est pas une voiture qui l’a renversé, les blessures ne correspondent pas. On me l’a tabassé, j’en suis sûre. Il avait quatre ou cinq bosses, dont la plus grosse sur la colonne vertébrale. Je pense qu’il a reçu des coups de bâton pour avoir des bosses pareilles. Ça me fait mal au cœur. »

Il lui reste encore trois chats, tous consignés à la maison depuis la mort de Minouchon. « Ils n’ont plus le droit de sortir, seulement dans le jardin. »

 

Partagez l’article !

[themoneytizer id= »6753-1″]

 

Share Button
26 mai 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire