Vidéos : Chine : Pour fêter l’arrivée de l’été, des milliers de chiens et de chats sont torturés et mangés

Vidéos : Chine : Pour fêter l’arrivée de l’été, des milliers de chiens et de chats sont torturés et mangés
Share Button


Chaque année, dès le 20 juin, la ville de Yulin (Chine) célèbre l’arrivée du solstice d’été en torturant et massacrant des milliers de chiens et de chats…

 

Pour être mangés ! Explications sur un « festival » qui scandalise et qui nous interpelle sur nos propres pratiques alimentaires.

Le solstice d’été (21 juin) correspond au jour le plus long dans l’hémisphère Nord, lorsque le Soleil est également le plus haut dans le ciel. C’est un évènement astronomique célébré dans le monde entier, le plus souvent par des hommages à la nature.

Mais pas toujours, comme en témoigne le tristement célèbre festival de Yulin dans la province autonome du Guangxi dans le sud-ouest de la Chine. Ainsi, depuis quelques années, le 21 juin devient un immense banquet à ciel ouvert : jusqu’à 10 000 chiens et 4 000 chats y sont torturés, massacrés, dépecés, vendus en morceaux ou mangés sur place !

Si certains Chinois mangent effectivement du chien ou du chat, il y a peu d’élevage de chiens destinés à la consommation, principalement en raison du coût. Par contre, les chiens errants, abandonnés, de nombreux chiens volés également, les chiens invendus des animaleries ou des refuges sont les premières victimes de cet appétit pseudo-médicinal pour la viande de chien, détaille un rapport réalisé par la fondation Animals Asia en 2015.

Une fois récupérés, les chiens sont transportés dans des conditions effroyables jusqu’au festival de Yulin. « Pendant les jours qui précèdent l’évènement, les marchands exposent les animaux vivants, comprimés dans des cages de fer. Chiens et chats sont brandis au moyen d’une lance qui leur enserre le cou, tués sur place à coup de bâtons puis saignés. De l’avis des amateurs, plus la bête souffre, plus la viande sera goûteuse… » rapporte Paris Match.

En effet, plus les chiens sont torturés, plus leur viande est considérée comme tendre, ce qui est un gage de virilité pour tous les hommes qui en mangeront… Ces actes barbares sont réalisés à l’abri des regards, juste avant la tenue du festival, un peu comme nous dans nos abattoirs.

Âme sensible ne pas regarder

Sur ce gigantesque marché à ciel ouvert, presque tout se vend et se mange dans le chien : museaux, pattes, queue. Les chiens sont également servis sur place, frits, grillés ou bouillis, accompagnés de lychees et d’alcool fort.

 

Partagez l’article pour dénoncer la sauvagerie dans ce pays !

 




Share Button
1 juin 2016 / 4 Commentaires / pour / dans
  • ganier à dit dans son commentaire:

    Ce ne sont pas des êtres humains. Ce sont des lâches !!! Faites attention, il y a beaucoup de disparition en France de chats et de chiens. IL faut le signaler en Mairie ou Gendarmerie. Moi je l’ai déjà fait pour des chats que je ne voyais plus aux alentours. Ils ont bien disparus. A dénoncer auprès des télévisions et bannir ce genre de pratique EN CHINE DE MERDE.

  • christian75 à dit dans son commentaire:

    Une bonne partie des chinois semblent « hors concours » en matière de cruauté !! Quel aspect sinistre du genre humain !! Vive le végétalisme !

  • lablonde à dit dans son commentaire:

    c’est ignoble cela n’a pas de mots!!!!!!!j’ai envie de vomir

  • Libellule02 à dit dans son commentaire:

    Réagissez! !!! Qui sommes nous pour d’ autorité torturer et tuer d’autres espèces !!! Nous pouvons vivre en harmonie et en paix. Peut être pas entre humains…. mais avec les animaux… oui !!! Regardons nous… et réfléchissons !!! Nous n’avons aucun droit !!!

Laisser un commentaire