VIDÉO. Voici Bramble, le chevreuil qui se prend pour un chien

VIDÉO. Voici Bramble, le chevreuil qui se prend pour un chien
Share Button

Depuis près de dix ans, Bramble le chevreuil vit dans un refuge pour animaux sauvages au Royaume-Uni. Élevé par une chienne et totalement libre d’aller et venir dans la maison, il a fini par se prendre au jeu pour devenir… un véritable « canidé » de compagnie.

 

Les quatre onglons sur le tapis du salon, Bramble est le maître des lieux. Ce chevreuil a son propre enclos dans le refuge où il vit depuis dix ans, mais pour être honnête, le cervidé préfère les coussins du canapé. Parfaitement libre de ses mouvements, Bramble dort sur les lits, mange dans la gamelle des chiens, boit dans les toilettes quand l’occasion se présente, et ne se prive pas d’une ou deux bêtises à portée de museau. En somme, un parfait toutou.

« Il est convaincu d’être un chien »

Et pour cause ! Bramble est lui-même persuadé qu’il est aussi chien que ses compagnons, selon Geoff Grewcock, fondateur du Nuneaton et Warwickshire Wildlife Sanctuary. Il était âgé de deux semaines seulement lorsque Geoff l’a recueilli dans son refuge, explique l’agence de presse britannique SWNS. Pour des raisons encore obscures, il était inconscient et couvert de blessures. Soigné et minutieusement nourri au biberon, Bramble s’est finalement vu adopté par une chienne du refuge, Jasmine, raconte l’association. Et le chevreuil fit ses premiers pas dans sa vie de « chien ».

11091231_841371762602939_3372240007470202064_n

Trop habitué à la vie assistée, Bramble n’aurait cependant pas pu retourner à la vie sauvage. Geoff a donc décidé de lui faire une place de choix dans sa grande famille d’animaux secourus. « Aujourd’hui, Bramble se porte comme un charme. Seulement, il est convaincu d’être un chien », raconte l’homme de 66 ans. « Lorsque c’est l’heure du repas, nous l’appelons comme les autres chiens, et il accourt comme eux ». Seul hic : Bramble reste un chevreuil et se moque pas mal des bonnes manières.

Petites bêtises et gros gourmand

« On doit être vigilant pendant les repas, sinon il vient prendre les légumes dans votre assiette quand vous avez le dos tourné », ajoute son protecteur. Sans compter que le chevreuil a récemment découvert comment ouvrir le frigo avec son museau. Les autres animaux du refuge, principalement des oiseaux mais aussi des renards, des blaireaux ou encore des lapins, s’accommodent bien de Bramble.

sfbdsb

 

« Mais Leo le perroquet ne l’aime pas à cause de la pagaille qu’il met dans son cabanon. Il vit à l’autre bout du jardin, mais si Bramble y va et essaye de voler sa nourriture, on l’entend hurler jusqu’à la maison : ‘Fuck off, Bramble' ». Une expression qui a probablement échappé à l’un des volontaires et dont Leo s’est immédiatement emparé. Malgré son caractère entêté, Bramble est l’un des piliers de cette arche de Noé. Et Geoff d’ajouter : « Je ne pourrais jamais le voir partir désormais. Il fait partie de la famille ».

 

Partagez l’article !

 




Share Button
23 août 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire