VIDÉO : un policier abat un chien à bout portant alors qu’il venait vers lui en battant de la queue

VIDÉO : un policier abat un chien à bout portant alors qu’il venait vers lui en battant de la queue
Share Button

Un policier a dépassé le cadre de son devoir en tirant sur le chien d’une famille, dans un immeuble du Bronx, à New York (États-Unis).

Le Civilian Complaint Review Board (CCRB), sorte de commission de plainte en matière de droits civiques,  a fait état d’une plainte contre l’officier Ruben Cuesta. Selon cette plainte, l’homme aurait réagi de manière disproportionnée en faisant usage de son arme pour tirer une balle dans la tête de Spike, un Pitbull de 4 ans.

1

L’officier et son partenaire se trouvaient dans l’immeuble, suite à un signalement de dispute conjugale le 13 février 2016, lorsque le chien est sorti dans le couloir, s’approchant du policier en battant de la queue. Les images de la vidéo surveillance montrent Ruben Cuesta reculer, puis pointer son arme sur le Pitbull, avant de lui tirer dans la tête presque à bout portant.

L’officier a été accusé d’abus d’autorité, et le CCRB a recommandé le suivi d’une formation. L’homme reste pourtant toujours en service, pendant que l’enquête suit son cours.

Rosado, l’humaine de Spike, a engagé un avocat pour attaquer Cuesta en justice. L’affaire est toujours également en cours. Bill Braton, ancien commissaire du NYPD, confie

Dans ce cas, il (l’officier) a fait usage de son arme. Il faudra à présent, dans le cadre de l’enquête, qu’il justifie de ce qui se passait dans sa tête à cet instant précis.

 

2

 

Le département de police de New York autorise les policiers à tirer sur des animaux seulement si leur vie est menacée, ou en dernier recours pour faire cesser une attaque. Il est très clair, d’après la vidéo, que Spike ne s’apprêtait certainement pas à attaquer Ruben Cuesta. Il s’approchait de lui lentement, en battant de la queue. Le chien était parfaitement heureux et détendu.

 

 

 

 

 

bandeau_pub_tr

 

 

 

 

Share Button
5 novembre 2016 / 1 Commentaire / pour / dans

Laisser un commentaire