VIDÉO. Un chat adopte un petit singe peu commun comme adoption

VIDÉO. Un chat adopte un petit singe peu commun comme adoption
Share Button

Les singes-écureuils ou saïmiris sont une espèce particulièrement sociale et bavarde d’Amérique du Sud.

 

Les mères saïmiris se préoccupent peu de leur progéniture car le nouveau-né, gardé en gestation 5 à 6 mois est déjà très développé à sa naissance. Après 16 semaines, les petits sont déjà sevrés, ce qui explique que beaucoup de mères abandonnent leur progéniture.

À l’inverse, celles ayants perdu leur petit deviennent des nurses. Cette vidéo présente un bébé saïmiri recueilli par une nurse peu commune : une chatte de 16 ans. Le petit, alors qu’il n’avait que trois semaines, a été abandonné par sa mère qui ne voulait plus le porter sur son dos.

Tatyana Antropova, directeur du Tyumen zoo où est né Fedor le petit singe-écureuil a tenté une expérience : craignant pour la vie du petit saïmiri, il l’a confié aux bons soins d’une chatte n’ayant jamais eut de progéniture. Fedor ne quitte jamais le dos de sa maman adoptive, sauf pour être nourri au biberon.

Les contacts entre saïmiris sont très succincts mais ils ont une communication vocale très élaborée. Sur ces images, Fedor épouille rapidement sa maman chat puis lance des petits gazouillis et caquètements pour réclamer le contact. Le petit Fedor passera quatre mois avec sa mère adoptive avant de retourner dans le zoo de Tyumen.

 

Partagez !

 

Share Button
6 octobre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire