Vidéo : les sanctions pénales sur la cruauté envers les animaux c’est pour bientôt

Vidéo : les sanctions pénales sur la cruauté envers les animaux c’est pour bientôt
Share Button

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a annoncé ce mardi le 05 Avril 2016, vouloir créer un «délit de maltraitance» aux animaux.

ALERTE : il y a du mouvement au gouvernement ! Si les services de renseignements américains considèrent les sévices infligés aux animaux comme étant un crime depuis janvier dernier, il se pourrait bien qu’en France la même chose arrive sous peu. Et pour cause, dans le cadre de la présentation d’un plan  pour le bien-être animal se tenant aujourd’hui, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a annoncé vouloir mettre en place un «délit de maltraitance» et réclamé des «sanctions pénales» à l’encontre des bourreaux de poilus en tout genre. Se déclinant en 20 mesures, ce dernier concerne les animaux d’élevages ou de compagnie mais cible particulièrement les abattoirs.

Reconnus comme des «êtres vivants doués de sensibilité» depuis 2015, les animaux n’avaient jusqu’alors pas nécessairement gain de cause lorsqu’ils étaient victimes de mauvais traitements. En effet, ce genre de cruauté n’est encore pour l’heure sanctionné que par le Code Rural. Et si depuis «mai 2014, (il) avait demandé à la DGAL (Direction Générale de l’alimentation, ndlr) de préparer une stratégie globale en faveur de bien-être animal», pas de doute qu’avec les récents scandales dont ont fait l’objet plusieurs exploitants d’abattoirs épinglés pour leur barbarie, le ministre soit entendu.

 

Share Button
6 avril 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire