Vidéo : Justin né sans patte arrière reçoit des chaussons pour marcher

Vidéo : Justin né sans patte arrière reçoit des chaussons pour marcher
Share Button

Recueilli en mars par un refuge dans l’Utah aux Etats-Unis.

Justin est un jeune chiot orphelin, né sans patte arrière. Grâce à ses soigneurs, il a reçu des petits chaussons pour couvrir ses moignons et lui permettre de courir à nouveau.

Depuis qu’il est né en Arizona aux Etats-Unis, Justin n’a pas eu de chance. Et pourtant, ce jeune chien mord la vie à pleine dents, selon le refuge qui l’a recueilli dans l’Utah en mars dernier. Justin a perdu sa mère, qui n’a pas survécu en lui donnant la vie. Pour ajouter à son malheur, il est né avec une malformation des pattes arrière et a dû apprendre à traîner au sol ses jambes atrophiées pour se déplacer.

Soulager ses membres atrophiés

Soigné par les membres de Best Friends Animal Society, il a tout d’abord été présenté à d’autres chiens, pour apprendre les réflexes canins habituellement transmis par la mère, explique Wendy, l’une de ses soigneuses. Dans un second temps, ses bienfaiteurs se sont penchés sur son problème de mobilité, en « installant des tapis en caoutchouc là où il courrait pour rendre la surface adhérente mais pas rugueuse », détaille Wendy.

Grâce au concours du Dr. Patti, les soigneurs ont même crée des petites bottines sur-mesure pour le chien, entourées de bandes Velcro pour éviter qu’il ne s’en débarrasse trop vite. « Cela va demander un peu d’entraînement », commente le refuge sur la vidéo dédiée à Justin. Cependant, le chien volontaire s’est rapidement pris au jeu en s’accoutumant peu à peu à ses nouvelles chausses, faites pour soulager ses jambes fragiles.

Une famille pour Justin

Une autre bonne nouvelle attendait le courageux toutou. En moins d’un mois, Justin a trouvé une nouvelle famille en Californie, selon ABC News. Giovanna Piazza, l’heureuse adoptante du chien rebaptisé Jax, raconte qu’il a « une personnalité magnétique, il attire tout le monde vers lui ». Confortablement installé dans sa nouvelle maison, Jax va chez un spécialiste vétérinaire toutes les semaines pour apprendre à se déplacer correctement.

« Dans les prochaines semaines, nous lui installerons un fauteuil roulant – un petit chariot avec des roues – et d’ici un an des prothèses, lorsqu’il aura atteint sa taille et son poids d’adulte », détaille sa maîtresse. A l’avenir, elle souhaiterait que Jax devienne un chien de thérapie pour accompagner les enfants de l’hôpital local. Et qui mieux que ce chien peut comprendre le courage face au handicap ?

 

Cela vous à plus ??? Partager le avec vos amis !

 

[themoneytizer id= »6753-1″]

 

Share Button
29 avril 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire