VIDÉO. Beaurevoir dans (Aisne) : 30 Millions d’Amis sauve une trentaine de chiens d’un élevage abandonné

VIDÉO. Beaurevoir dans (Aisne) : 30 Millions d’Amis sauve une trentaine de chiens d’un élevage abandonné
Share Button

La Fondation 30 Millions d’Amis a sauvé 37 chiens, dont 35 Chihuahuas, d’un élevage qui semble avoir été abandonné depuis un long moment. Les animaux vivaient dans des conditions déplorables.

 

Certaines animaleries ne se soucient pas de la provenance des chiens qu’elles revendent. Parfois, leurs « fournisseurs » n’assurent même pas le minimum de bien-être de ce qu’ils considèrent comme de simples marchandises. C’est ce que déplore l’équipe de 30 Millions d’Amis qui a récemment sauvé 37 chiens laissés à l’abandon dans un élevage désaffecté.

Celui-ci se trouve à Beaurevoir, dans le département de l’Aisne. Accompagnés des gendarmes, qui avaient contacté le tribunal de Saint-Quentin et reçu l’autorisation d’intervenir de la part de celui-ci, les bénévoles de la Fondation ont procédé à l’extraction de tous ces animaux détenus dans des conditions d’hygiène et de santé catastrophiques.

Au total, 35 Chihuahuas, un Boxer et un croisé Rottweiler ont ainsi été sauvés de cet enfer. Parmi les Chihuahuas, 3 mères et leurs petits se trouvaient dans des cages à lapin extrêmement sales. Tous les autres étaient détenus dans des boxes jonchés d’excréments.

Le Boxer et le croisé Rottweiler étaient gardés, quant à eux, dans le jardin de la propriété abandonnée, qui aurait, semble-t-il, été proposée à la vente sans se soucier du sort des chiens. L’un des Chihuahuas souffrait d’une infection mammaire, alors qu’un autre avait perdu une grande partie de ses poils.

Tandis qu’une plainte pour mauvais traitements a été déposée, les animaux ont été transférés au refuge de La Tuilerie à Saint-Hilliers, en Seine-et-Marne. Pour eux, c’est une nouvelle vie qui commence, puisqu’ils ont tous été placés dans des familles d’accueil, en attendant leur adoption définitive.

 

 

 

 

 

 

bandeau_pub_tr

Share Button
25 novembre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire