Victime d’une griffure de chat, elle réclame 16 000 € à son propriétaire ! Ben chatalors…

Victime d’une griffure de chat, elle réclame 16 000 € à son propriétaire ! Ben chatalors…
Share Button

De mémoire de félin, aucun coup d’incisive n’a coûté aussi cher.

 

Un homme de 67 ans était assigné, ce mardi, devant le tribunal d’instance de Versailles par son ex-femme qui lui demande une indemnisation à hauteur de 16 000 € après avoir été mordue par son chat, le 13 novembre 2013, à leur domicile de Fontenay-le-Fleury.

Ce soir-là, ce couple de chauffeurs de taxi, pas encore séparé à l’époque, passe une soirée en famille. Leur petit-fils souhaite jouer avec le chat de son grand-père, âgé de 11 ans. Il le poursuit, veut l’attraper et finalement le félin se réfugie derrière un rideau. Il est débusqué par l’enfant et le griffe pour se défendre. Le petit pousse un cri. La grand-mère s’inquiète et crie aussi en s’approchant du chat. Effrayé, le vieux félin la mord et la griffe au mollet gauche. La sexagénaire se rend à la clinique des Franciscaines, où sa plaie est recousue et où on lui fait une piqûre, car elle est allergique. Peu après l’incident, le grand-père conduit l’animal chez le vétérinaire pour lui demander s’il doit être euthanasié. Mais le praticien le rassure, indiquant que le chat est parfaitement normal et « pas dangereux ».




Ce n’est visiblement pas l’avis de sa victime, qui décidé de lancer une procédure en justice. Elle assure qu’elle a « beaucoup souffert ». Les blessures provoquées par l’animal lui ont entraîné, dit-elle, « un préjudice esthétique » et l’ont empêchée de conduire son taxi pendant plusieurs jours. L’avocate du félin et de son maître, Me Sarah Valduriez, rappelle que « ce chat est un être émotif ». « Son comportement traduit l’intensité de l’anxiété qu’il a ressentie en entendant les cris de cette femme et de son petit-fils » ajoute-t-elle, demandant que le tribunal déboute la plaignante de ses demandes. La décision sera rendue le 28 avril prochain.

 

Share Button
14 mars 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire