Vaucluse : sept chats battus à mort dans un refuge de la SPA

Vaucluse : sept chats battus à mort dans un refuge de la SPA
Share Button

La SPA du Vaucluse dénonce la mort violente de sept chats dans son refuge à l’Isle-sur-la-Sorgue.

 

Colère et indignation à la Société Protectrice des Animaux (SPA) du Vaucluse après la découverte de la mort de sept chats dans son refuge du Petit Pigeolet à l’Isle-sur-la-Sorgue rapporte le journal La Provence.

Selon le quotidien régional, les animaux auraient été tués sauvagement, vraisemblablement battus à mort dans leurs cages, dans la nuit de dimanche à lundi. Les locaux de la SPA ont fait l’objet d’une effraction au cours de la nuit et les malheureux chats ont été découverts lundi matin par le personnel de la SPA.

Les gendarmes chargés de l’enquête

Sur leur page Facebook, la SPA du Vaucluse donne les noms des sept chats «assassinés», à savoir Charlot, Peluche, Kali, Mamie, Ninou, Mina et Jeanne. La SPA lance également un appel pour retrouver le ou les personnes responsables de la mort des sept chats : «Pour Mina, Ninou, Kali et toutes les autres victimes, nous vous demandons de nous aider à retrouver les criminels. Ces meurtres ne doivent pas rester impunis…»




Aujourd’hui le refuge est en deuil.
7 de nos pensionnaires ont été lâchement assasinés dans leur chatterie dans la nuit de dimanche à lundi. Nous pourrions nous taire, le silence n’est il pas le meilleur des mépris ? Mais comment garder le silence face à cette ignominie sans nom.
Pour Mina, Ninou, Kali et toutes les autres victimes, nous vous demandons de nous aider à retrouver les criminels. Ces meurtres ne doivent pas rester impunis. Il n’y a pas de justice à faire soi même dans nos propos mais si une phrase, une vidéo ou une photo vous semblaient correspondre aux actes commis, nous vous remercions d’en faire rapidement part au refuge.
Merci pour votre soutien
Le collectif des salariés et des bénévoles de la SPA VAUCLUSIENNE

 

Une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes de la compagnie d’Avignon.

Share Button
28 février 2017 / 7 Commentaires / pour / dans

Laisser un commentaire