Toulouse : la fourrière enlève plusieurs chiens sans laisse les propriétaires lancent une pétition

Toulouse : la fourrière enlève plusieurs chiens sans laisse les propriétaires lancent une pétition
Share Button

Chiens raflés par la mairie à Toulouse : les propriétaires lancent une pétition.

 

Des chiens sans laisse mais accompagnés ont été enlevés par la fourrière, à la Prairie des filtres. Scandalisés, des Toulousains ont lancé une pétition, signée plus de 1000 fois.

A la Prairie des filtres, au bord de la Garonne, des promeneurs se sont vus arracher leur chien par la police municipale, car ils n’étaient pas tenu en laisse. Furieux, des Toulousains ont lancé une pétition, signée plus de 1 000 fois : « rafles de chiens à la prairie des filtres, Toulouse ». Ils souhaitent interpeller la mairie de Toulouse.

67 euros si votre chien n’est pas tenu en laisse à Toulouse

Un chien sans laisse peut être considéré comme errant et donc potentiellement mordeur ou malade. Propriétaires de canidés, gare à vous si vous ne tenez pas votre animal en laisse, vous risquez de vous prendre une amende de 67 euros. En effet, un arrêté municipal stipule que « les chiens circulant sur la voie publique et dans les lieux publics, même accompagnés, doivent être tenus en laisse (…). Le non-respect pourra se traduire par une verbalisation ou, si un danger manifeste est constaté, aboutir à la confiscation de l’animal. »

Une dizaine de chiens sont effectivement arrivés chez nous il y a quinze jours, mais ils ont été récupérés dans la foulée par leurs propriétaires. C’est le rôle de la fourrière de s’occuper des chiens errants, mais dans ce cas précis, c’est la volonté de la mairie. Nous ne sommes pas d’accord sur le principe, commente une salariée de la SPA de Toulouse.

Demande d’autorisation de « lâcher » les chiens à certaines heures à la Prairie des filtres

Les promeneurs concernés par la « rafle » de leurs chiens ont souligné que la Prairie des Filtres n’était pas occupée par des familles. Ils n’avaient donc pas jugé nécessaire de tenir en laisse leur animal de compagnie. A travers leur pétition, ces Toulousains souhaiteraient l’aménagement d’heures où les bords de la Garonne sont autorisés aux canidés accompagnés.

 

Partagez !

 

 

 

bandeau_pub_tr

Share Button
29 octobre 2016 / 1 Commentaire / pour / dans

Laisser un commentaire