Toulouse : Chiens, chats… les animaux ont aussi leur cimetière

Toulouse : Chiens, chats… les animaux ont aussi leur cimetière
Share Button

Situé à Beaumont-sur-Lèze, au sud de Toulouse, un cimetière abrite près de 400 tombes de chiens, chats et autres animaux.

 

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un grand jardin. Mais chacun peut disposer d’un lieu pour enterrer son animal de compagnie : le cimetière animalier de Beaumont-sur-Lèze, au sud de Toulouse, abrite près de 400 tombes de chiens, chats et autres animaux (lapins, Cochon d’Inde…).

Géré par l’association Michel-Massonnier, il s’agit pour l’instant de l’unique cimetière pour animaux de la région toulousaine. Toulouse Métropole étudie l’option de créer son propre cimetière.

Il existe en France une vingtaine de cimetières animaliers, rappelle Patrick Choyer, vice-président de l’association. Le premier cimetière des chiens au monde date de 1899, il se trouve à Asnières-sur-Seine.

Recueillement

Attention, la législation fixe des règles précises. Si l’incinération est gérée par le vétérinaire, l’enterrement de l’animal dans son jardin est possible à condition, notamment, qu’il pèse moins de 40 kilos et que l’emplacement soit à 35 mètres des habitations.

Le cimetière animalier est donc une alternative pour ceux qui ne peuvent – ou ne souhaitent – recourir à cette possibilité ouverte par la loi et qui désirent se recueillir à la mort de l’animal. Un bon compagnon qu’ils ont parfois connu pendant plus de dix ans.

Notre cimetière est un lieu calme, propice au recueillement, décrit Patrick Choyer. À l’époque, à la fin des années 60, le propriétaire des lieux permettait au voisinage d’enterrer les animaux de compagnie dans son jardin. À son décès, en 1991, la commune a racheté la propriété afin de louer le terrain à une association pour pérenniser le cimetière pour animaux.

Combien ça coûte

À Beaumont-sur-Lèze, le cimetière comptabilise entre 60 et 70 enterrements par an. A titre d’exemple, parmi les adhérents de l’association, une personne compte une vingtaine de chats inhumés à cet endroit.

Si les animaux n’ont pas de prix, ils ont un coût. Outre les 60 euros de cotisation annuelle, comptez 90 euros pour l’inhumation. Selon les dimensions de l’animal, vous pouvez aussi débourser entre 50 et 90 euros pour un cercueil, voire entre 300 et 600 euros pour un caveau.

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme, visiblement certains le lui rendent bien.

Infos pratiques :
Du lundi au vendredi, de 14 h à 17 h, ouvert le 1er novembre de 10 h à 18 h
1384, chemin de Buherlé, à Beaumont-sur-Lèze

Partagez !

 

 

 

 

bandeau_pub_tr

Share Button
1 novembre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire