Topaze ce petit Bichon disparu il y a 11 ans dans le nord retrouvé près de la frontière allemande

Topaze ce petit Bichon disparu il y a 11 ans dans le nord retrouvé près de la frontière allemande
Share Button

En 2006, une famille de Grand-Fort-Philippe a perdu son chien.

Après de longues semaines de recherches actives et onze ans sans nouvelle de l’animal, un coup de fil a bouleversé leur quotidien, lundi dernier. En Moselle, une femme venait de retrouver le bichon qui cheminait tranquillement vers l’Allemagne…

C’est une histoire un peu folle, digne d’un scénario de Disney. Celle de Topaze, chien mâle de race bichon, disparu il y a onze ans. «  C’était un jour de 2006, se souvient Daniel Fournier. J’avais emmené l’une de nos filles à la base de voile de Petit-Fort, à Gravelines. Le temps de dire bonjour, Topaze était sorti de la voiture et avait disparu, avec sa laisse autour du cou…  » La famille, bouleversée, s’organise, colle des affiches dans les commerces, «  dans toutes les boîtes aux lettres de Loon-Plage à Grand-Fort-Philippe en passant par Gravelines et Oye-Plage, enchaîne Nathalie Fournier. Chez tous les toiletteurs du coin, les vétérinaires, à chaque feu tricolore. ».

Mais rien. Aucune nouvelle du petit chien blanc. Chez les Fournier, on se résout difficilement à la perte de Topaze, qui faisait partie de la famille depuis quatre ans. «  Nous l’avions offert à nos filles en 2002, un soir de Noël, après des demandes répétées de leur part pour avoir un animal !, se souvient Nathalie, qui ne cache pas avoir, comme son époux, immédiatement noué des liens d’affection avec le petit chien. «  Pour être franche, auparavant, je ne comprenais pas certaines personnes un peu «gaga» avec leur chien, mais on s’attache, alors…  »

Retrouvé à 500 km de là

Onze années passent. Topaze est toujours dans les esprits de la famille, qui a entre-temps accueilli Chanel, la « fille » de Topaze. «  C’était deux mois après avoir perdu Topaze, précise Daniel Fournier. Mais elle ne l’avait pas remplacé. » Et lundi 27 mars dernier, coup de fil. «  Nous étions à Lille, raconte Nathalie, encore émue. Une femme me dit  : «On a retrouvé votre chien, vous l’avez laissé sur le bord de la route, il est en piteux état». Je lui dis : Notre chien ? Chanel ? «Non», me répond-elle  : «Topaze !» Je n’ai pas su quoi répondre, l’émotion était trop forte… » Le chien, identifié ainsi que ses propriétaires par sa puce électronique et son tatouage, venait d’être retrouvé une semaine plus tôt… à Bouzonville, en Moselle, près de la frontière allemande ! Nathalie et Daniel n’ont pas hésité. Ce week-end, ils ont parcouru les 500 km qui séparent Grand-Fort-Philippe de la bourgade de l’Est pour aller retrouver leur bichon.



Share Button
5 avril 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire