Thionville : un chien abandonné attaché au grillage de la SPA seul sous l’orage en pleine nuit

Thionville : un chien abandonné attaché au grillage de la SPA seul sous l’orage en pleine nuit
Share Button

La SPA de Thionville a récupéré soixante-deux chiens abandonnés depuis juin. Six autres sont en attente, leurs propriétaires ayant manifesté l’intention de s’en séparer.

 

L’histoire date de quelques jours. Mais la colère n’est pas retombée au refuge de la SPA de Thionville. En arrivant au petit matin, le personnel a découvert un chien devant l’entrée, recroquevillé sur lui-même. L’animal venait de passer la nuit sous les orages, attaché au portail, mouillé jusqu’à l’os. « Il était terrorisé, se souvient la responsable , J ennifer Megna. Il a bien fallu dix minutes pour réussir à l’approcher tellement il était effrayé, à ne pas comprendre ce qui lui arrivait. Mais en fait depuis qu’on l’a avec nous, c’est un chien super gentil. » L’animal doit être prochainement remis à la fourrière, c’est la procédure, le temps que la justice se prononce et le confie légalement à la SPA sur réquisition. Il faudra alors qu’un jugement soit prononcé pour pouvoir l’insérer dans le circuit de l’adoption et lui trouver un nouveau foyer.

« Nous ne sommes pas là pour juger les gens mais pour récupérer l’animal correctement »

Le cas de ce chien avait ému les amis des bêtes. Le propriétaire avait pourtant bien fait les choses, à moitié. « Au moins, il n’a pas été largué n’importe où, ou pire », reconnaît Jennifer Megna. Les abandons sont très fréquents à la SPA. Début juillet, le refuge recevait jusqu’à cinq appels par jour. « Tant qu’à abandonner, autant le faire bien. Nous ne sommes pas là pour juger les gens mais pour récupérer l’animal correctement. Nous sommes ouverts tous les jours, matin et après-midi. S’il y a subitement un problème, les gens peuvent très bien isoler l’animal dans une pièce et nous appeler le lendemain. » Les enquêteurs de la SPA viennent de ramener un croisé Teckel si mal soigné qu’il faudra l’amputer d’une patte et lui ôter toutes les dents. Il avait été lâché chez une personne incapable de s’en occuper. Des plaintes vont suivre, pour maltraitance, ou abandon sauvage, de véritables délits aux yeux de la loi. Et que dire de ce chaton, déposé de nuit devant la porte. « Nous l’avons retrouvé le matin éventré par les renards », s’indigne Jennifer Megna.

Sur dix abandons deux sont des cas sérieux et huit autres sont décidés par facilité

L’été reste une période noire. Soixante-deux chiens et cent cinquante chats abandonnés sont arrivés au refuge depuis début juin. Chaque animal déclaré pour l’abandon est suivi de près, le temps de lui trouver une place. Les propriétaires sont contactés régulièrement pour éviter que les animaux ne disparaissent autrement. De cette façon, ils seront pris en charge décemment. « Mais il y a toujours des gens qui débarquent sans prévenir en disant de le prendre ou qu’ils vont balancer le chien dans la Moselle », raconte Jennifer Megna, exaspérée. L’excuse du moment, c’est une subite allergie. Les séparations provoquent aussi beaucoup d’abandons. Deux cas sur dix, seulement, seraient dus à une raison sérieuse, suite à un décès, par exemple. « Les huit autres se font par facilité, sans vraiment avoir cherché une solution au problème, et ça arrive souvent au moment de partir en vacances. » Il existe des possibilités de garde. Pas à la SPA, mais dans des pensions. Leurs coordonnées sont disponibles sur simple appel au refuge. C’est toujours mieux que de sacrifier son compagnon.

 

Partagez l’article !

 




Share Button
28 juillet 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire