Son chien se fait tuer par un chasseur qui dit avoir vu un loup

Son chien se fait tuer par un chasseur qui dit avoir vu un loup
Share Button

Le chien de Serge Labbé s’est fait brutalement abattre alors qu’il se promenait en forêt avec un ami. Le tireur a affirmé avoir cru que c’était un loup.

Grand amateur de nature, Serge Labbé se promène souvent en forêt. Il le faisait en compagnie de sa chienne Sierra jusqu’au 10 octobre dernier. «On amène nos chiens partout, que ce soit en 4 roues, en motoneige, en bateau, ils nous suivent partout».

L’événement s’est produit sur un site fréquemment utilisé pour faire du camping sauvage dans le coin de Languedoc en Abitibi-Ouest. «Cet homme-là chasse dans ce coin-là et il doit passer par le chemin sur lequel on était pour se rendre à sa roulotte», a raconté M. Labbé. C’est un chasseur, un pêcheur, il connait bien la place et connait très bien la faune.»

M. Labbé et son ami venaient d’arrêter pour prendre une pause quand sa chienne s’est aventurée dans les alentours. «Un moment donné, on a entendu un véhicule arriver, mais l’angle du chemin ne nous permettait pas de le voir, a continué M. Labbé. Il s’est arrêté, il est sorti de son camion et a tiré sur mon chien, il n’était même pas à 100 pieds de mon chien. Nous on était à peu près à 50 pieds du chien alors quand on s’est retourné on a vu le chien exploser.»

Coup de feu

La balle est entrée en plein centre du chien, a explosé à l’intérieur et laissé un trou de l’autre côté. «Le chien était coupé en deux», a expliqué le propriétaire du chien.

L’homme ne pouvant pas reculer s’est avancé vers les hommes et leur aura affirmé qu’il croyait que c’était un loup et qu’il n’hésitait pas à tirer sur les loups. «Il n’avait aucun remords, il m’a dit où il travaillait et m’a offert de me dédommager pour ma chienne comme si c’était juste un objet».

Sa chienne était un husky mélangé. «Elle n’était pas grosse, à peine 14 pouces de haut, elle ne pesait même pas 40 kgs et elle était toute blanche, impossible de la confondre avec un loup, surtout à cette distance», a indiqué M. Labbé. Les gardes-chasse et les policiers auraient affirmé à M. Labbé qu’il était impossible de méprendre Sierra pour un loup.

M. Labbé a porté plainte à la SQ, mais cette dernière affirme qu’elle ne peut rien faire et lui a suggéré d’aller voir les gardes forestiers. Ceux-ci vont émettre un constat d’infraction au tireur, un montant d’environ 300 €. Le propriétaire du chien pense entamer une poursuite contre le tireur. «Je ne veux pas d’argent, mais je veux que lui il paye pour son geste, a souligné M. Labbé. Moi je n’ai pas d’enfants, ma chienne c’était ma petite fille, je l’avais depuis plus de quatre ans. Même si je m’achetais un nouveau chien, ça ne sera jamais pareil, je vais toujours le comparer à Sierra.»

 

Partagez !

 

 

bandeau_pub_tr

Share Button
22 octobre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire