NICE : Alertés par une association, les pompiers sauvent des chats emmurés vivants

NICE : Alertés par une association, les pompiers sauvent des chats emmurés vivants
Share Button

« Je ne sais pas si l’agent en charge des travaux était au courant de la présence de ces animaux, mais je ne lui jette pas la pierre ».

 

Tout est bien qui finit bien. Plusieurs chats et chatons ont été sauvés d’une mort certaine vendredi dernier par la réactivité des pompiers, alertés par l’association niçoise « Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux » (ARPA).

Ces chats errants avaient été enfermés dans des garages du quartier de l’Ariane, à l’Est de Nice.« Nous avons été avisés par des riverains qui les entendaient miauler toutes les nuits », raconte Anne-Marie David, directrice de l’association.

Les pompiers, appelés à la rescousse, sont rapidement intervenus et ont pu libérer les chats en cassant un pan de mur.

« ON VA AU PLUS PRESSÉ »

Ces garages, qui appartiennent à Côte d’Azur Habitat, venaient d’être murés. « Je ne sais pas si l’agent en charge des travaux était au courant de la présence de ces animaux, mais je ne lui jette pas la pierre », explique la présidente du conseil d’administration de Côte d’Azur Habitat, Dominique Estrosi-Sassone.

« Nous avons dû murer rapidement ces garages en raison de problématiques de squat, de nuisances, de trafics. Dans des situations d’urgence, il est difficile de faire une enquête préalable dans le quartier. On va au plus pressé. Mais si des associations ou des riverains nous alertent en amont, les choses sont différentes… »

« RENDUS À LEUR VIE SAUVAGE »

Sains et saufs, les chats (une mère et ses trois chatons ainsi que deux ou trois autres chats errants, selon les riverains) sont réapparus durant le week-end dans le quartier.

« Vendredi, sans doute affolés par le bruit, ils se sont terrés. Mais ces derniers jours, ils sont revenus se nourrir. Nous les avons ‘rendus’ à leur vie de chats sauvages. Ils sont habitués à vivre en liberté, on ne peut pas faire grand-chose de plus pour eux », déplore Anne-Marie David.

 

Partagez !

 

Téléchargez l’application de TROUVEZMOI

 

bandeau_pub_tr

Share Button
18 octobre 2016 / 1 Commentaire / pour / dans

Laisser un commentaire