Lot-et-Garonne : un chien retenu par des maîtres qui ne sont pas les siens ?

Lot-et-Garonne : un chien retenu par des maîtres qui ne sont pas les siens ?
Share Button

Un couple originaire de Sainte-Livrade, dans le Villeneuvois, remue ciel et terre pour récupérer Zira, leur labrador de 6 mois

Tous les matins, depuis quelques jours, Lauris se levait et récupérait sa chienne Zira, un labrador âgé de 6 mois, devant son portail dans un lotissement de Sainte-Livrade-sur-Lot. Mais ce matin du 26 août, elle se lève à 8 heures, jette un coup d’œil à sa fenêtre et s’étonne de ne pas la voir. « Elle était en période de chaleurs. Toutes les nuits, elle s’échappait avec un mâle et revenait à l’aube. Elle attendait devant, qu’on lui ouvre, c’était devenu une habitude. Je me suis dit qu’elle allait revenir un peu plus tard dans la matinée. »

chien_retenu

Mère au foyer, Lauris patiente, mais les heures passent et toujours pas de signe de Zira. L’inquiétude monte. Avec son mari Sammy, ils remuent ciel et terre pour retrouver l’animal.« On a cherché partout et appelé tout le monde, refuge, SPA, vétérinaires. On a passé des annonces… » En vain.

Personne au bout du fil

C’est seulement après quelques jours de recherche que le couple reprend espoir. « Un ami de mon mari a reconnu Zira sur le groupe Facebook Pet Alert 47 et nous a demandé si on l’avait perdue », raconte Lauris. Le couple appelle le numéro posté sur l’annonce. « La personne nous dit qu’elle a la chienne, qu’elle l’a retrouvée devant la pépinière Gentié à quelques centaines de mètres de chez nous et précise qu’un de ses amis l’a récupérée. » Lauris et Sammy demandent les coordonnées de cet ami, mais après plusieurs tentatives n’arrivent pas à le joindre. « Mon mari n’a eu aucune réponse et il a tenté à plusieurs reprises de contacter le numéro qu’il y avait sur l’alerte, mais désormais plus personne ne répond. On a essayé l’annuaire inversé pour avoir les noms des gens, mais rien de concluant », déplore-t-elle.

Sammy décide alors d’aller porter plainte à la gendarmerie. « C’est notre dernier recours, on espère qu’ils puissent identifier le numéro de l’annonce. » Depuis, Lauris continue sans relâche ses recherches. Fille d’un éleveur canin, elle a grandi avec les chiens et s’est beaucoup attachée à Zira, qu’elle n’avait d’ailleurs pas eu le temps de pucer. « J’étais enceinte. Je n’ai pas eu le temps de m’en occuper et j’ai accouché de mon second enfant il y a peu de temps. Le plus dur, c’est pour Yanis qui adorait jouer avec Zira… »

Depuis quelques jours, une amie du couple leur a donné un de ses deux chiens. Il s’appelle Vegas, peut-être un signe de chance pour cette famille qui espère toujours revoir Zira dans son jardin.

 

Partagez !

 




 

Share Button
9 septembre 2016 / 1 Commentaire / pour / dans

Laisser un commentaire