Londres : un tueur de chats en série recherché

Londres : un tueur de chats en série recherché
Share Button

La police de Londres enquête sur les activités macabres d’un tueur en série de chats qui aurait fait une vingtaine de victimes au cours des six derniers mois.

 

Le corps policier londonien, communément appelé Scotland Yard, confirme qu’au moins 20 chats ont été tués et mutilés, et que 19 d’entre de ces crimes seraient reliés, a rapporté le correspondant à Londres du New York Times. Mais selon des organisations de défense des animaux, le nombre de victimes s’élèverait à près de 50.

Au cours des six derniers mois, des propriétaires de chats ont découvert avec effroi la carcasse mutilée de leur petite bête adorée. Parmi les victimes, on retrouve notamment Oscar, un félin de 8 ans, qui a été retrouvé sans tête ni queue. Il y a eu aussi Oreo, un chaton siamois découvert sans tête avec son collier placé sur son corps, et Paddy qui a été coupé en deux. Les têtes n’ont pas été retrouvées.

«Le tueur est rusé, il agit dans des quartiers résidentiels sombres, loin des caméras de surveillance», a dit au journal Boudicca Rising, porte-parole d’une organisation locale, la South Norwood Animal Rescue and Liberty.

Les attaques ont commencé dans le quartier de Croydon, dans le sud de la capitale britannique et c’est pour cette raison que, de plus en plus, les médias parlent de l’«Éventreur de chats de Croydon».

Le pathologiste de Scotland Yard qui a examiné les dépouilles affirme que tous les décès ont été causés par des traumatismes contondants, suivi de mutilations «effectuées fort probablement par un humain avec un outil tranchant».

L’organisme PETA offre jusqu’à 7000$ en échange d’information qui mèneront à l’arrestation du tueur.

 

Partagez l’article !

 

 

[themoneytizer id= »6753-1″]

 

Share Button
16 mai 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire