Les vols d’animaux se multiplient dans le Lot-et-Garonne

Les vols d’animaux se multiplient dans le Lot-et-Garonne
Share Button

Un propriétaire a même récupéré son chiot mort. L’animal avait subi de « violentes maltraitances »

ABoé, dans les locaux de l’antenne de l’Association pour la protection et le respect des animaux (Arpa), les signalements de vols d’animaux de compagnie repartent à la hausse. Une tendance confirmée par la présidente Marie Dubos, alertée dernièrement d’une situation particulièrement pénible.

l y a quelques jours, dans le Confluent, un chiot de race Altdeutcher Schäferhund, un type de berger allemand, a été victime d’actes « de barbarie et de violentes maltraitances », selon la militante associative.

« C’est l’argent qui motive ces différents vols »

Âgé de quatre mois, l’animal a été volé chez ses maîtres auxquels il a été restitué mort, abandonné dans un coin du jardin. « Nous allons voir s’il est possible de faire procéder à une autopsie. Nous avons décidé de la financer ».

Les chats aussi

Des bandes de voleurs organisées semblent être à l’origine de ces méfaits, commis après de nombreux repérages. « Il y avait une pierre devant mon portail », rapporte cette victime dépossédée de son bouledogue français, une femelle qui attendait des chiots.

« C’est l’argent qui motive ces différents vols de chiens de race de petite taille. Les chats à poils longs sont aussi particulièrement recherchés. C’est principalement pour de la reproduction. Les femelles sont donc surtout ciblées », poursuit Marie Dubos.

Partagez !

 

Share Button
12 octobre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire