Le couple qui a entrainé la mort d’un chien traîné sur la route sera jugé

Le couple qui a entrainé la mort d’un chien traîné sur la route sera jugé
Share Button

Le 2 février dernier, un chien a perdu la vie après avoir été traîné sur la route alors qu’il était attaché au véhicule de ses propriétaires. Interpellés, ils doivent être jugés le 29 mars prochain par le tribunal correctionnel d’Amiens… seulement pour détention illégale d’animaux.

C’était un accident. Selon les informations du Courrier Picard, la mort cruelle dont a été victime Laïko, un staffordshire bull-terrier de 17 mois, n’était pas intentionnelle. Il aurait été accroché à la boule d’attelage de la voiture pour ne pas fuguer. N’en ayant pas été informée par son conjoint, la conductrice aurait ensuite démarré son auto pour aller faire des courses sans voir que l’animal était sanglé derrière elle. C’est donc insu qu’elle aurait traîné le chien sur près de 2 km, entre Crécy-en-Ponthieu et Marcheville.

Le couple placé sous contrôle judiciaire

C’est en tout cas la version qui a été retenue par les gendarmes à la suite de l’audition des prévenus et de celle du voisinage. Pour autant, ils n’échapperont pas à la condamnation : le couple – inconnu des services de police jusqu’alors – doit être renvoyé devant le tribunal le 29 mars prochain pour détention illégale d’animaux. Laïko avait en effet été accueilli chez eux par le biais des réseaux sociaux. Son ancienne propriétaire l’avait donné contre «bons soins» ne pouvant plus s’en occuper en raison de sa grossesse et n’avait pas fourni les papiers de l’animal aux nouveaux propriétaires.



Par ailleurs, la boule de poils n’était ni assurée ni stérilisée et vivait aux côtés d’un second chien de catégorie 1. Déférés au parquet, les mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire pour leurs manquements dans l’attente de l’audience. La fondation Brigitte Bardot et la Fondation 30 Millions d’Amis ont porté plainte contre le couple.

Share Button
20 février 2017 / 1 Commentaire / pour / dans
  • santolini à dit dans son commentaire:

    c’est sur la conductrice n’a pas vue cette pauvre bete attachée au cul de sa voiture déja ou ? on attache a chien a une voiture ?
    et on nous prend pour des cons ?
    Peine de Prison, pas la peine de leur demander des indemnisations ils ne sont pas solvables écoeurant ces gens là

Laisser un commentaire