La petite Abigaëlle 17 mois aveugle de naissance avec son chien elle participe à une expérience scientifique unique au monde

La petite Abigaëlle 17 mois aveugle de naissance avec son chien elle participe à une expérience scientifique unique au monde
Share Button

À 17 mois, Abigaëlle participe avec ses parents à un projet de recherche visant à évaluer l’apport de la présence d’un chien d’éveil auprès des jeunes enfants aveugles.

 

Une expérience unique au monde réalisée par l’université Lyon 2 grâce à la fondation Mira-Frédéric Gaillanne.

Dorothée Caratini et Stéphane Medous sont les heureux parents d’une petite fille jolie comme un cœur, souriante, intelligente et pleine de vie. Abigaëlle a une particularité qui la rend un peu unique : elle est aveugle de naissance. « Abigaëlle est née avec une anophtalmie (absence de l’œil) à gauche et une microphtalmie (un petit œil) à droite  », explique Stéphane. Des malformations qui touchent respectivement un enfant sur 100 000 et un sur 10 000.

La petite fille, qui va bientôt avoir un an et demi, se porte comme un charme à ceci près que son développement psychomoteur est légèrement ralenti. «  Beaucoup d’apprentissages, comme la marche ou le fait de s’asseoir ou de mâcher, passent par la vue et l’imitation  », soulignent les parents. Abigaëlle est donc suivie par une psychomotricienne, et un kiné. Le fait est qu’elle se débrouille «  super bien  ».

chien_jolly

Cela dit, quand Dorothée et Stéphane ont entendu parler du projet de la fondation Mira-Frédéric Gaillanne, ils ont tout de suite su qu’ils avaient là l’occasion unique d’augmenter les chances d’autonomie de leur enfant. L’expérimentation, unique au monde selon le couple, consiste à confier un chien d’éveil à quatre familles françaises pendant plusieurs années afin d’évaluer l’apport de la présence de l’animal. En France, seuls les adultes et plus rarement les adolescents ont droit à un chien, surtout par manque de moyens.

Déjà du positif

C’est ainsi que Jolly est entré dans la famille fin septembre. Avant ça, ce labrador croisé golden a été éduqué pendant deux ans par la fondation. Cela a fait de lui un chien «  hyper obéissant, très sage, capable de jouer avec Abigaëlle sous notre surveillance. Quand elle marchera, elle pourra se tenir à lui.  »

Un mois après son arrivée, des éléments positifs semblent déjà émerger. «  Au début, Abigaëlle, qui est enfant unique, était un peu jalouse et exclusive, explique Dorothée.Maintenant, il y a une interaction, les deux s’apprivoisent progressivement. Ils se cherchent mutuellement. Il y a déjà des différences.  »

Quand l’expérience prendra fin, en 2019 ou 2020 selon les crédits disponibles, les résultats donneront lieu à une publication scientifique. Mais il y a déjà une bonne nouvelle : Abigaëlle pourra garder son chien. D’ici là, on les imagine inséparables.

Contact fondation Mira-Frédéric Gaillanne :www.miraeurope.orgcontact@miraeurope.org – 04 90 85 11 05.

 

 

Partagez !

 

 

 

bandeau_pub_tr

Share Button
26 octobre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire