La clinique mobile : la solution pour stériliser les chats errants ?

La clinique mobile : la solution pour stériliser les chats errants ?
Share Button

Au Canada, les cliniques vétérinaires mobiles tendent à se développer. L’une d’entre elles, appartenant à la SPCA (l’équivalent de notre SPA), sillonnera tout l’été les routes de la province de la Nouvelle-Ecosse pour stériliser les chats.

3000, c’est le nombre de chats errants qui devraient être stérilisés cette année par la SPCA. Pour atteindre cet objectif, la Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux peut compter sur sa clinique vétérinaire mobile. Dotée d’une petite salle d’opération, la camionnette vétérinaire peut accueillir trois personnes à son bord : le chauffeur, le vétérinaire et son assistant.

1 chat errant non stérilisé = 100 chats errants

Cet été, cette équipe sera chargée de parcourir la Nouvelle-Ecosse afin de stériliser les chats errants et d’éviter ainsi leur reproduction à l’origine d’une surpopulation. Un seul chat peut en effet procréer une centaine d’autres chats au cours de sa vie !

Dans chacune des villes où se rendra la clinique mobile, des bénévolesseront chargés d’attraper les chats des rues. La clinique ira ensuite à eux pour les opérer et surveiller leur état pendant huit heures environ. Seuls les chats errants seront pris en charge par la SPCA ; il revient aux propriétaires d’animaux de payer eux-mêmes les frais de stérilisation.

Actuellement, le Canada tend à prendre des mesures draconiennes pour imposer la stérilisation des animaux. On estime à deux millions le nombre de chats domestiques non stérilisés. La ville de Huntingdon a d’ores et déjà instauré une loi obligeant tous les propriétaires de chats à faire systématiquement stériliser leur félin, et la ville de Québec envisage également de prendre une telle mesure.

A quand la clinique mobile en France ?

 

Partagez l’article !

 




Share Button
11 juillet 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire