Ils sauvent des chiens, leurs vidéos émeuvent la toile

Ils sauvent des chiens, leurs vidéos émeuvent la toile
Share Button

Aux États-Unis, l’association californienne Hope for Paws s’est donné pour mission de secourir, recueillir et soigner les chiens errants de Los Angeles. Les vidéos de leurs sauvetages, diffusées sur le web, rassemblent plus d’un million d’abonnés sur Youtube.

 

Peut-être vous est-il déjà arrivé, si vous êtes un habitué des plateformes de vidéos comme Youtube, de visionner l’une de celles mises en ligne par l’association américaine Hope for Paws. Sur fond de musique douce un brin mélodramatique, une équipe de deux personnes arpente les autoroutes et rues de Los Angeles, à la recherche de chiens abandonnés, maltraités et livrés à eux-mêmes dans la jungle urbaine de la mégalopole californienne. Les vidéos suivent ainsi la recherche, la capture, puis les soins prodigués à ces animaux négligés, jusqu’à leur placement en famille d’accueil.

Des milliers de chiens errants

Derrière ces vidéos émouvantes, au montage efficace, se trouve une organisation de… trois personnes. Créée en 2008 par Eldad Hagar et son ex-épouse Audrey, l’association est devenue l’une des plus en vue des États-Unis et a déjà porté secours à un demi-millier de chiens. « C’est un beau résultat, mais ce n’est jamais assez,indique son fondateur. Nous aimerions faire toujours mieux. Mais c’est un travail éreintant, qui ne s’arrête jamais. Pour un chien que nous sauvons, il en reste des centaines qui ne bénéficient d’aucune aide… »




 

Eldad Hagar a fondé Hope for Paws en 2008 pour venir en aide aux chiens errants de Los Angeles.

Au sein de l’agglomération de Los Angeles, le service officiel Animal Control estime en effet qu’il existe plus de 30 000 chiens errants. Une tâche immense, qui n’a pourtant pas de quoi décourager Hope for Paws. Chaque jour, les trois permanents de l’organisation, aidés par quelques bénévoles, tentent l’impossible pour offrir une vie meilleure à ces animaux, n’hésitant pas à prendre tous les risques.

Signalements de riverains

« Nous intervenons à la suite de signalements effectués par des riverains. Les chiens se trouvent souvent en situation difficile. J’ai parfois dû les poursuivre sur l’autoroute, ramper dans des égouts, descendre dans les canaux ou même chercher dans les décharges, énumère Eldad Hagar. Nous devons aussi nous rendre dans des quartiers dangereux comme South Central, Watts ou Compton, où les gangs pullulent. C’est la raison pour laquelle nous avons peu de bénévoles avec nous, car nous ne voulons pas les mettre en danger. »

Outre la difficulté des interventions menées par Eldad Hagar et ses deux acolytes, Lisa et JoAnn, l’association doit par ailleurs composer avec une recherche permanente de fonds. « Les soins vétérinaires sont chers aux États-Unis. Il nous arrive de dépenser plus de 25 000 dollars par chien, en raison de blessures ou maladies. Nous venons d’ailleurs d’en recueillir un, avec une balle près de la colonne vertébrale. Nous tentons toujours notre possible pour que ces chiens aient un avenir et retrouvent confiance en l’homme. L’euthanasie n’est pas une option. Mais cela a un coût et c’est la raison pour laquelle nous demandons des dons à la fin de chacune de nos vidéos. »

Plus d’un million d’abonnés sur Youtube

Avec 1,3 million d’abonnés à sa chaîne Youtube.com, Hope For Paws aimerait voir chacun donner un minimum de 5 dollars. « Si tel était le cas, nous pourrions embaucher. Car entre les sauvetages, les transports et soins vétérinaires, les vidéos et leur montage, la mise à jour des réseaux sociaux, cela constitue beaucoup de travail pour trois personnes. »

Afin d’augmenter ses ressources, l’association a été contactée à plusieurs reprises pour mettre en place une émission de télévision. Pourtant, Eldad Hagar s’y refuse : « Être suivis par une équipe TV, cela compliquerait notre mission, explique-t-il. Nous ne pourrions pas nous rendre partout en ville et cela risquerait d’effrayer les chiens errants. Nous fonctionnons mieux comme nous le faisons, même si l’argent manque parfois. »

Des chiens devenus des stars du web

Grâce au soutien de cliniques comme le Veterinary Care Center sur Santa Monica Boulevard, l’association Hope For Paws parvient à limiter ses coûts de fonctionnement, mais génère aussi des revenus inattendus. « Certains chiens sauvés sont devenus si populaires qu’ils sont demandés pour apparaître lors de galas ou d’événements spéciaux. C’est le cas de Miley, dont le sauvetage a été vu plus de 22 millions de fois ! »

L’association, elle aussi, est victime de sa notoriété. « Je reçois des appels de tous les États-Unis et parfois du monde entier. Les gens veulent me signaler un chien errant à Chicago, Miami ou Barcelone. Ils demandent à parler au responsable de l’antenne locale de leur ville ! Cela prouve que nos vidéos ont un impact, mais nous ne sommes malheureusement situés qu’en Californie. »

Un succès via internet que Hope For Paws accepte d’autant mieux qu’il estime que ses vidéos ont une vertu pédagogique. « Les adultes ou les enfants qui les regardent comprennent comment s’occuper d’un chien et mieux le traiter. »

Après huit années à parcourir les rues de Los Angeles où il s’est installé dix-huit ans plus tôt, Eldad Hagar – né en Israël où, enfant, il recueillait déjà tous les animaux de son quartier – ne ressent aucune lassitude et reste passionné par la mission qu’il s’est fixée :« C’est un boulot incroyable car on voit des choses folles tous les jours. « L.A. » est une ville fascinante. Chaque journée m’apporte une surprise, mais chaque journée me rappelle que je ne dois pas me reposer tant que des chiens souffrent à quelques kilomètres de moi. »

Parfois coûteuses, les opérations vétérinaires sont prises en charge par l’association. (Photo : Stéphane Cugnier)

 

 

Share Button
11 janvier 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire