Il se fait contrôler dans le train avec son chat et paye une amande de 27 euros ?

Il se fait contrôler dans le train avec son chat et paye une amande de 27 euros ?
Share Button

Quand le contrôleur du train est arrivé vers lui, cet Amiénois était très serein : il avait son billet en bon et due forme. Mais une mauvaise surprise l’attendait. Car le contrôleur a repéré le chat, sagement installé dans sa caisse, sous le siège de notre passager. Et l’animal n’avait pas son billet. L’Amiénois est tombé des nues : il ignorait que le trajet était payant pour sa petite bête. Il aurait dû s’acquitter de 7 euros pour le billet du chat. Au final, l’ami des animaux est ressorti en colère du train, avec une amende de 27 euros !

Tout le monde ne le sait pas, mais prendre le train avec son animal n’est pas toujours gratuit, même si la bête n’occupe pas de siège passager.




La SNCF explique ainsi sur son site que l’on peut voyager « avec un maximum de deux chiens, ou deux contenants maximum par passager à bord de tous nos trains, hors Eurostar », mais qu’il faut réserver son titre de transport en même temps que le nôtre. Un animal de compagnie pesant moins de 6 kg doit voyager « impérativement dans un sac ou un panier (45 cm x 30 cm x 25 cm maximum) », et son billet coûte 7€ à bord du TGV, Intercités et TER. Une bête de plus de 6 kg doit être muselée tout au long du trajet, et son billet équivaut à 50 % du prix plein tarif d’un billet 2nde classe (même si vous voyagez en 1ère classe) à bord d’un TGV, Intercités et TER.

La SNCF a accordé une exception pour les chiens-guides. Ces derniers ne sont pas obligés d’avoir de billet pour accompagner leur maître dans le train.

 

Share Button
30 janvier 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire