Elbeuf. Le « chien mordeur qui a attaqué un nourrisson » n’était ni assuré, ni vacciné, ni déclaré

Elbeuf. Le « chien mordeur qui a attaqué un nourrisson » n’était ni assuré, ni vacciné, ni déclaré
Share Button

Mardi 24 janvier à Elbeuf, un nourrisson a été mordu à la tête par un chien, un American Staff.

Ce dernier n’était pas en règle. Le point sur la législation.

Mardi 24 janvier 2017, à Elbeuf, une petite fille de deux mois a été mordue par un chien, de race American Staff . Le nourrisson, atteint à la tête et grièvement blessé, a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le Samu et transporté au CHU de Rouen, afin d’y être opéré. L’enfant se trouvait dans un cosy entouré de sa famille, au domicile de la grand-mère, quand le chien, pour une raison qui reste indéterminée, l’a mordue au niveau de la tête.

L’American Staff, n’était pas assuré, pas vacciné, ni déclaré, indique une source judiciaire à Normandie-actu. Sans papiers, cette race de chien est classée parmi les chiens dangereux de catégorie 1. La détention d’un permis est donc obligatoire pour détenir ce type d’animal de compagnie.

Le sujet suscitant de nombreux commentaires, profitons-en pour faire le point sur les règles et la législation en vigueur, avec Patrick Gellier, éducateur canin et créateur de la société Aristodogs, basée à Freneuse. Extraits…




« Quand il naît, aucun chien n’est méchant »

– Quelles sont les conditions pour détenir un animal classé dans une catégorie de chiens dangereux comme l’American Staff ?

En France, il existe deux catégories de chiens considérés comme dangereux : les chiens d’attaque type Pitbulls et les chiens de garde et de défense comme les Rottweilers. Pour ces deux catégories, le propriétaire du chien doit être majeur, ne pas avoir de casier judiciaire et doit passer une formation de sept heures, avant d’obtenir un permis de détention. Le chien doit également être déclaré en mairie, vacciné et assuré. Si les règles ne sont pas respectées, une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 euros peut être encourue, ainsi qu’une peine de six mois de prison, dans certains cas.

« Dans 80 % des cas, l’homme est responsable »

– Est-ce suffisant pour éviter de tels accidents ?

Non. D’abord car la formation du maître de sept heures se fait sans le chien. Et puis, à la base, quand il naît, aucun chien n’est méchant. C’est son éducation qui va en faire un chien méchant. C’est le cas pour toutes les races, qu’elles soient catégorisées ou non. Il faut savoir que nous intervenons autant pour des accidents avec des chiens comme des Labradors qu’avec des Pittbulls ou des Rottweilers. Un permis de détention pour tous les maîtres et tous les chiens de plus de dix kilos devrait être obligatoire, comme en Suisse. Avec des contrôles réguliers tous les trois à quatre ans, un peu comme un contrôle technique de voiture. Beaucoup trop de gens ont des chiens et ne savent pas les éduquer. Dans 80 % des cas d’accidents avec des chiens, c’est l’homme qui est responsable.

– Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant même de choisir son chien, il faut demander conseil à un professionnel. Selon les races, votre logement, votre caractère, votre quotidien…, certains chiens seront plus adaptés que d’autres. Je ne conseillerais pas le même chien à un couple de trente ans qui habite en ville qu’à un couple de cinquante ans qui vit en campagne par exemple. Ensuite, c’est très important de trouver un bon éleveur, respectueux des animaux. Ses deux premiers mois de vie sont déterminants pour la suite. Enfin, une fois que votre chien est arrivé à la maison, il ne faut pas le confondre avec un enfant. Un chien ne doit pas dormir dans le lit, ni dans le canapé. Il ne doit pas non plus manger à table. Il ne faut pas qu’il prenne le dessus et ne doit pas vous dominer. Le chien et les maîtres doivent se respecter mutuellement.

 

Share Button
10 février 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire