Élan de générosité pour sauver un chaton coincés dans un piège !!!

Élan de générosité pour sauver un chaton coincés dans un piège !!!
Share Button

Un élan de générosité a rapidement pris forme pour sauver de l’euthanasie Love, un jeune chat dont les pattes avant ont été coincées dans un piège.

L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux en quelques heures. La réponse a été telle que le petit rescapé a reçu jusqu’à maintenant plus de 2700€ en dons pour ses traitements.

Tout commence le le jeudi 5 janvier vers 7h45, lorsque Rachel Clermont aperçoit la bête coincé dans ce piège en pleine ville.

«Je me rendais au travail. Je croyais qu’il était pris dans un support. C’est en m’approchant que j’ai découvert qu’il s’agissait d’un piège», raconte celle dont l’atelier mécanique se trouve quelques mètres plus loin.

N’étant pas familière avec ce type d’engin, la jeune femme a demandé l’aide d’un résident du secteur qui sortait ses ordures au même moment. À l’aide d’un tournevis, ils ont réussi à déprendre l’animal de sa fâcheuse position.

«Je l’ai enveloppé dans un coton ouaté pour le protéger de la pluie. Dès qu’il a été dépris, il a levé ses yeux tristes vers moi. J’ai été conquise. Je suis partie immédiatement chez le vétérinaire», raconte la bonne samaritaine qui a été rejointe par une amie.

Vétérinaire

À la clinique, le Dr Yannick Charboneau n’avait pas de bonnes nouvelles à lui communiquer.

«Le chat avait les pattes écrasées à tel point qu’il ne restait que trois ou quatre millimètres de chair, explique-t-il au lendemain de la visite. De prime abord, il y avait l’option de mettre un plâtre, mais elle a été écartée. Il était impossible de réaligner les os sans chirurgie.»

L’amputation a été étudiée, mais le retrait des deux pattes hypothéquerait sérieusement la condition de vie de l’animal, qui est âgé de moins d’un an.

«Les deux clientes pleuraient. Elles n’étaient pas capables de se résigner à l’euthanasie. Je les ai référées à un orthopédiste au Centre vétérinaire. Elles sont parties avec des anti-inflammatoires et des antidouleurs».

En cliquant sur cette pub ci-bas / les fonds récoltés seront reversé à la cagnotte de Rachel Clermont




Orthopédie

Dans après-midi, un rendez-vous a été pris pour une rencontre avec l’orthopédiste. Love a été hospitalisé à la clinique en soirée. L’examen par le spécialiste a eu lieu comme prévu.

Les plus récentes nouvelles sont encourageantes, alors que le vétérinaire croit qu’il est possible de sauver les deux membres. «Il a neuf doigts de fracturés sur dix, indique Rachel Clermont. Il y a de l’infection et beaucoup d’enflure. Il faut attendre et mettre toutes les chances de notre côté pour l’opération. Il doit avoir de l’hydrothérapie pour nettoyer les plaies.»

«Il serait étonnant qu’il soit amputé, ajoute-t-elle. Il devra être réévalué dans une semaine pour la chirurgie. Nous avons évoqué un prix de 3200 à 3600 euros.»

Collecte de fonds

Rachel Clermont a pris la décision d’aller de l’avant et elle a l’intention d’offrir un foyer à son rescapé. La petite bête est très amicale.

Au moment d’écrire ces lignes, elle avait dépensé environ 660€ en frais vétérinaires. C’est pourquoi elle a lancé une collecte de fonds. «Je suis vraiment surprise. Au départ, j’espérais obtenir 1000€ et là nous avons plus de 2000€. Plusieurs personnes s’inquiètent. Certaines pensent que je veux m’acheter un chat. J’ai même reçu des menaces. Chaque euro sera investi pour sa survie», rassure-t-elle.

Rachel Clermont a promis de faire un suivi de l’état de santé de Love. «J’ai plein d’amour à donner et je vais le prouver», conclut-elle.

 

Share Button
26 janvier 2017 / pour / dans

Laisser un commentaire