Diego épagneul « Perdu » retrouve sa famille au bout de dix neuf mois ?

Diego épagneul « Perdu » retrouve sa famille au bout de dix neuf mois ?
Share Button

Montluçon : Diego retrouvé après dix neuf mois d’absence !

 

La famille « Marchant » ne sait pas ce qui lui est arrivé pendant ces dix-neuf mois d’absence, mais le chien était visiblement très content de retrouver ses maîtres. C’est son tatouage qui a permis à un vétérinaire de Vallon-en-Sully d’identifier Diego.

Ces histoires qui se terminent bien prouvent que l’identification est un élément capital pour retrouver son animal en cas de perte. 81 % des animaux identifiés sont retrouvés, contre seulement 59 % pour les animaux non identifiés.

Selon une étude, un animal identifié a près de 40 % de chances en plus d’être retrouvé en cas de perte.

L’ I-cad, qui recense pour le ministère de l’Agriculture les données de plus de 10.000 vétérinaires, 1.600 refuges, 800 fourrières, 700 animaleries et quelque 300 gendarmeries et postes de police vient de dévoiler les résultats d’une étude TNS/Sofres sur l’identification des chiens et chats en France. Selon cette enquête, un animal identifié a près de 40 % de chances en plus d’être retrouvé en cas de perte.

Cette étude montre que si les trois quarts des propriétaires de chiens (75 %) savent que l’identification est obligatoire en France, seulement la moitié des possesseurs de chats en ont connaissance. 88 % des chiens sont identifiés en France, alors que cette proportion est divisée par 2 pour les chats, qui ne sont que 46 % à être identifiés.

65 % des chiens sont identifiés par une puce, 16 % par un tatouage, et 7 % optent pour la double identification  puce + tatouage.

Les chats ne sont qu’une petite moitié (46 %) à être identifiés.

 

Partagez !

 

 

Téléchargez l’application de TROUVEZMOI pour vous donner une chance de plus !!!

bandeau_pub_tr

Share Button
24 octobre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire