Des militants d’une association viennent de sauver 300 chiens du convoi de la honte

Des militants d’une association viennent de sauver 300 chiens du convoi de la honte
Share Button

Le 26 juillet, l’association Humane Society International (HSI) a intercepté un convoi choquant de près de 300 chiens qui roulait vers l’abattoir, à Liaoning, en Chine.

 

chiens-sauves-coree-3

 

Sur la publication Facebook qui annonce la bonne nouvelle, HSI explique :

 

Après plusieurs heures de souffrance sous une chaleur insupportable, les chiens déshydratés et affamés – très probablement volés à leur famille – ont été pris en charge par les activistes. 

 

Selon le site The Dodo, qui rapporte également l’information, les animaux seraient restés près de 10 heures entassés cruellement dans des minuscules cages.

chiens-sauves-coree-7

 

Si la consommation de viande de chien est légale en Chine, les animaux transportés à l’abattoir doivent cependant tous disposer de justificatifs officiels attestant de leur état de santé.

C’est sur ce motif là que la police, alertée par des militants, a procédé à l’inspection de la « cargaison ». Sans surprise, le conducteur n’était pas en règle.

chiens-sauves-coree-5

 

Après plusieurs heures de discussions tendues entre le chauffeur du camion, les activistes et les forces de police, ces dernières ont finalement pris la décision de confisquer les animaux.

Peter Li, spécialiste juridique au sein de Humane Society International, explique à nos confrères du site The Dodo :

La police a confisqué tous les chiens, sans dédommager financièrement le chauffeur, et les a remis aux activistes. C’est le premier sauvetage de ce type depuis le festival de Yulin qui a eu lieu le mois dernier.

Le plus tragique, c’est que comme souvent, la plupart des chiens présents dans ce convoi ont été volés à leurs propriétaires.

Car en Chine, les élevages de chiens n’existent pas : la viande provient ainsi exclusivement d’élevages situés en Corée du Sud, du massacre de chiens errants et du vol d’animaux de compagnie.

chiens-sauves-coree-6

 

Mais pour ces 300 boules de poils, le calvaire est heureusement terminé.

 

HSI continue :

 

Les chiens ont été déchargés et ont reçu des soins vétérinaires d’urgence afin d’assurer leur survie. 

 

Dès qu’ils seront remis sur pattes, ils seront disponibles à l’adoption, principalement en Chine.

Pour soutenir l’action de Humane Society International, c’est par ici.

Partagez l’article !

 




Share Button
30 juillet 2016 / 5 Commentaires / pour / dans

Laisser un commentaire