Des chiens sauvés d’une mort lente à Avilley dans le Doubs

Des chiens sauvés d’une mort lente à Avilley dans le Doubs
Share Button

Les gendarmes de Baume-les-Dames sont intervenus il y a un peu plus d’une semaine dans une ferme d’Avilley sur les bords du Doubs pour secourir quatorze chiens « American Staff » élevés dans des conditions déplorables.

L’affaire a été mise à jour il y a quelques mois par un signalement parvenu à la SPA de Besançon et à la Fondation 30 millions d’Amis. Quatorze chiens étaient élevés dans des conditions chaotiques dans une exploitation d’Avilley au bord du Doubs. Sept chiens adultes et sept chiots de race « American Staff » dans un état de maigreur alarmant.

La première intervention de la SPA est restée vaine. Il a fallu attendre les premiers cadavres d’animaux pour déclencher cette intervention des gendarmes il y a un peu plus d’une semaine.

Des chiens en cage, au milieu de leurs excréments

Leur propriétaire se présentait comme une éleveuse. Elle destinait ces chiens à des concours, mais en raison de leur état lamentable, elle a décidé purement et simplement de les laisser mourir.

Les gendarmes, aidés par les personnels de la SPA, ont découvert des chiens enfermés pour la plupart dans des cages, entreposées dans des chambres, des greniers ou des garages au milieu de leurs excréments. Certains d’une maigreur étourdissante, alors que se trouvaient au même endroit des sacs de croquettes encore inutilisés. A voir leur comportement, ils ont vraisemblablement été maltraités. Les cadavres d’un chat et d’un chien ont été retrouvés.

Dix de ces chiens sont partis pour le refuge de la Tuilerie de la Fondation 30 millions d’Amis dans le Val-de-Marne. Les quatre autres ont été confiés au refuge SPA de Chalezeule près de Besançon. Le refuge cherche des familles d’accueil pour les prendre en charge dès qu’ils seront rétablis.

Écouter le témoignage de Vincent Pfieffer, directeur du refuge SPA de Chalezeule près de Besnçon

Share Button
12 avril 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire