De quoi nos chiens rêvent-ils ?

De quoi nos chiens rêvent-ils ?
Share Button

Quand vient l’heure de la sieste, et que les chiens sombrent dans un sommeil profond, ils leur arrivent de s’agiter, pour le plus grand bonheur de leur maître. Mais que se passe-t-il derrière les paupières closes de nos fidèles compagnons ?

Les faits
Couinements, spasmes, coups de patte et autres fantaisies ponctuent souvent les heures de repos de nos chers toutous. Tout porte à croire que les chiens rêvent lorsqu’ils sont endormis. Mais faute de pouvoir papoter avec votre labrador (ou autre canidé) après sa sieste, personne ne sait ce qu’il se passe dans sa tête et les images qu’il peut s’inventer. Mais heureusement, il y a la science.

Quels rêves ?
Dans son livre Les chiens rêvent-ils ? Presque tout ce que votre chien veut que vous sachiez, paru il y a trois ans, le professeur Stanley Colen, spécialiste du comportement canin à l’Université de la Colombie-Britannique, a étudié les songes du chien. Son premier constat : « Au niveau structurel, les cerveaux des chiens sont similaires à ceux des humains ». Lorsqu’ils dorment, ce qui occupe près de 50% de leur temps, les chiens ont une activité cérébrale comparable à la nôtre, ce qui vérifie l’hypothèse du rêve.

Et votre chien ne court pas forcément derrière un lapin. Ces rêves semblent même être plus complexes que prévu. En 2001, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont prouvé que les animaux, comme les êtres humains, revoyaient des images vécues dans la journée. Les scientifiques ont remarqué que les cerveaux de rats agissaient la nuit de la même façon que dans un labyrinthe parcouru quelques heures plus tôt, éveillés.

Chez les chiens, même constat. Une fois entrés dans le sommeil profond environ 20 minutes après s’être assoupis, ils s’inspirent de souvenirs de leur journée, tout comme leurs humains de maîtres. Chaque chien rêve donc à sa façon. « Un pointer qui rêve pourra jouer et même se mettre à l’arrêt, un springer endormi pourra débusquer un oiseau imaginaire dans ses rêves, quand un doberman cherchera la bagarre avec un cambrioleur rêvé », illustre le spécialiste.

 

Pour finir
Les chiens ont un sommeil bien rempli. Comme les êtres humains, ils s’inspirent de fait réel pour créer leurs aventures oniriques. Par conséquent, il y a autant de rêves que de chiens, même si leur race (qui influe sur l’instinct) et leur taille peuvent jouer un rôle. « Les petits chiens rêvent davantage que les gros », constate Stanley Colen. « Un petit chien comme le caniche peut faire un rêve toutes les dix minutes, alors qu’un chien aussi gros qu’un mastiff ou qu’un dogue allemand fera un rêve toutes les heures. Le rêve du gros chien dure cependant plus longtemps ».

 

Share Button
26 mars 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire