Chats et chiens : le tabac nuit aussi à leur santé ?

Chats et chiens : le tabac nuit aussi à leur santé ?
Share Button

Fumeurs, attention, la cigarette intoxique votre animal.

 

« Mon chat s’est mis à tousser plusieurs jours pendant mon arrêt ! », témoigne une femme qui a arrêté de fumer. Cette toux est le résultat d’un nettoyage des bronches qu’on retrouve chez les humains qui arrêtent de fumer mais aussi probablement chez leurs animaux. En effet, le tabagisme passif constitue aussi un danger pour les animaux domestiques.

Une étude de l’université de Glasgow, en Écosse, sur le sujet est formelle : fumer dans une maison nuit fortement à leur santé. L’étude pointe notamment des cellules endommagées prématurément, une prise de poids plus importante après la castration et un risque accru de développer un cancer.

Une autre étude d’une chercheuse de l’université de Toulouse abonde dans le même sens : les chiens exposés au tabac seraient plus susceptibles de développer certains types de cancer, comme le cancer de la vessie ou de la cavité nasale. Selon ses conclusions, les races de chiens dont le crâne est allongé, comme les lévriers ou les bergers allemands, présentent un risque supérieur aux autres races.

Les chats sont encore plus sensibles que les chiens à cause de leur habitude de se lécher pour faire leur toilette. Ce geste anodin favoriserait l’assimilation par l’organisme des substances contenues dans la fumée. Les chats dont le maître fume ont notamment 2,4 fois plus de risques de contracter un lymphome et la probabilité est multipliée par 3,4 si le chat est exposé à la fumée depuis plus de 5 ans. Cette maladie très courante laisse malheureusement très peu de chances au chat qui en est atteint : après deux ans, seuls 10 % des chats vivent encore.

 

Partagez l’article !

 




Share Button
31 mai 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire