Carcassonne / Conques-sur-Orbiel : le snipeur de chat fait une seconde victime

Carcassonne / Conques-sur-Orbiel : le snipeur de chat fait une seconde victime
Share Button

Un second chat domestique a été la cible d’un imbécile, un inconscient qui tire sur les animaux et plus particulièrement sur les chats depuis plusieurs mois.

Deux chats grièvement blessés et quelques morts suspectes donnent à cette affaire une ampleur qui inquiète les propriétaires d’animaux domestiques. On pourrait croire que le petit village où il fait bon vivre est protégé de toute forme de malveillance et que ce n’est qu’ailleurs que se déroulent des faits divers.

Cibles vivantes

C’est ce que pensaient les propriétaires dont les animaux ne passent aucune nuit dehors et dont le périmètre de promenade se limite aux abords immédiats du domicile. C’était sans compter sur la bêtise humaine qui n’a de cesse d’imaginer de nouveaux jeux dont le dernier est de prendre pour cible vivante des chats.

Traumatisme crânien pour le premier, amputation d’une patte arrière pour l’autre. Au-delà de l’acte, sachant que pour tout tir de quelque nature que ce soit, on doit respecter un périmètre de plus de 250 mètres des habitations, on peut donc légitimement s’inquiéter de tels actes sur la commune.

La gendarmerie a ouvert une enquête suite à la plainte déposée.

 

 

Share Button
27 novembre 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire