Cambrai : Une trentaine de chiens saisis dans une animalerie

Cambrai : Une trentaine de chiens saisis dans une animalerie
Share Button

Plusieurs infractions ont été constatées par les services de l’Etat…

 

La justice montre les crocs. Mercredi, les services de l’Etat ont fait une descente dans une animalerie située à Cambrai (59) dans le cadre d’une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Cambrai. Des infractions ont été relevées et des animaux saisis.

L’affaire avait commencé le 14 février dernier. Les services de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) s’étaient rendus dans cette animalerie afin de procéder à un contrôle à l’importation des animaux. Les fonctionnaires avaient découvert des irrégularités dans les documents d’achat et de vente de chiens en provenance de l’étranger. Il y a aussi une suspicion de faux sur les passeports des animaux.




Mise en quarantaine
Une mise en quarantaine avait donc été prononcée pour 31 chiens pour lesquels des questions sanitaires se posaient : « Ils n’étaient pas mal en point, mais on ne pouvait pas déterminer si ces chiens étaient vaccinés dans les règles pour être commercialisés en France », explique Rémy Schwartz, procureur de Cambrai.

Mardi soir que le parquet a ouvert une enquête judiciaire pour « tromperie sur la marchandise » et « faux et usage de faux ». Cela a débouché, mercredi matin, sur une seconde descente des autorités dans l’établissement. Entre-temps, deux des 31 chiens étaient morts. Les 29 restants ont donc été saisis et confiés à un refuge de la SPA à Chailly-en-Brie, une commune située dans le département de Seine-et-Marne.

A ce stade de l’enquête, « qui ne fait que commencer », assure le procureur, personne n’a été interpellé. Le parquet de Cambrai n’a pas non plus demandé la fermeture de l’animalerie.

 

Share Button
2 mars 2017 / 2 Commentaires / pour / dans

Laisser un commentaire