Belgique : l’horreur une centaine de chats tués à Villers la Ville

Belgique : l’horreur une centaine de chats tués à Villers la Ville
Share Button

Des membres de l’ASBL Sans collier ont découvert l’horreur chez 2 hommes qui noyaient et empoisonnaient leurs animaux.

L’ASBL des « Sans collier » ont découvert l’horreur vécue par plus d’une centaine de chats  tués à Villers-la-Ville. Sur place, un homme et son fils ont admis avoir tué plus d’une centaine de chats qui étaient issus de portées provenant d’une seule mère ! « Ils avaient une seule chatte au départ », indique Sébastien de Jonge, Directeur de l’ASBL Sans collier située à Chastre-Villeroux-Blanmont.

« L’animal a réussi à sortir et a eu une première portée il y a des années de cela. Les deux hommes n’ont fait castrer aucun des animaux. Ces derniers se sont alors reproduits entre eux sans aucun contrôle. Une chatte est féconde dès ses 6 mois et peut avoir jusqu’à 4 portées de plusieurs chatons par année… » Au lieu de demander de l’aide à des associations de manière à faire castrer les animaux et stopper l’hémorragie, les habitants de cette maison complètement cloîtrée, ont décidé de faire mourir les animaux dans des conditions atroces !

« Ils noyaient les chatons et empoisonnaient leurs propres chats avec de la mort au rat dans leur nourriture », s’indigne Sébastien de Jonge. Les scènes décrites des mises à morts sont particulièrement difficiles à entendre. Une pratique qui est totalement interdite par la loi et peut être punie d’une amende, d’une peine de prison, mais aussi d’une interdiction de détenir des animaux, parfois à vie.

« Nous espérons que le parquet va poursuivre ces faits, c’est pour cette raison que nous allons nous constituer parties civiles », poursuit le directeur de l’ASBL Sans collier. Plus d’informations et des photos de cette affaire dans votre journal la Dernière Heure du dimanche.

 

Share Button
16 avril 2016 / 9 Commentaires / pour / dans

Laisser un commentaire