Basset artésien normand

Basset artésien normand
Share Button

Basset artésien normand

Le basset artésien normand  est le cousin… plus mince du Basset Hound, mais ses caractéristiques ne sont pas aussi marquées. Le corps est long et bas sur pattes ; ces dernières peuvent être arquées ou semi-arquées. La tête, en forme de dôme, comprend des joues formées uniquement de peau avec un ou deux plis. La tête a un aspect très maigre. Les yeux sont grands et foncés, le regard calme ; on voit parfois le rouge de la paupière inférieure. Les oreilles sont attachées bas, formant une spirale très longue et se terminent en pointe. Le cou présente quelques fanons mais sans exagération. La queue est plutôt longue : large à la base, elle se rétrécit vers l’extrémité.

Le poil : court.
La couleur : tricolore (noir, fauve et blanc) ou blanc et fauve.
Taille : 26 à 36 cm
Poids : 15 à 20 kg

Origines
Son aspect a été déterminé par des facteurs communs à tous les Bassets : à l’origine, il y a une malformation génétique. Cette caractéristique, qui apparaissait comme une mutation spontanée, a ensuite été fixée par l’homme en accouplant entre eux les sujets porteurs. Cette race vient du croisement entre le Basset d’Artois et le Basset normand, deux races aujourd’hui éteintes.

Basset artésien normand

Caractère
Le Basset artésien normand est un véritable chasseur. Très courageux, il se lance après le gibier avec une grande ardeur. Il est surtout utilisé pour la chasse au lièvre et au lapin mais également pour le renard, le cerf et le sanglier. C’est un excellent travailleur en meute et il est considéré comme le plus intelligent de tous les Chiens courants pour petit gibier. Les jeunes sujets placés en meute avec des chiens plus expérimentés apprennent très rapidement. La douceur, la bonté et la patience de ce chien l’ont aussi transformé en un excellent chien de compagnie. Obstiné et tenace, il a toutefois besoin d’une éducation ferme. Pour le moment, sa diffusion est limitée à la France et aux États-Unis.

Conditions de vie
Il convient à la vie en pavillon avec jardin mais peut également s’adapter à la vie en appartement à condition d’être sorti très régulièrement.

Il peut être sujet aux otites, à l’obésité, et à la dysplasie du coude.
Espérance de vie moyenne : environ 15 ans

Share Button
26 mars 2016 / pour / dans

Laisser un commentaire