Auch : une amande de 68€ pour une crotte de chien non ramassée !

Auch : une amande de 68€ pour une crotte de chien non ramassée !
Share Button

La ville compte une quinzaine de Canipots, espaces dédiés aux déjections canines

 

Le maire a pris un arrêté rappelant aux propriétaires de chiens leurs droits et devoirs pour la propreté de l’espace public. Les contrevenants s’exposent à une amende de 68€.

La campagne d’affichage, lancée la semaine dernière par la Ville, a déjà fait beaucoup parler… moins sans doute que le contenu de l’arrêté municipal, entré en vigueur le 4 mai. Que dit ce texte? Que les propriétaires de chiens pris en flagrant délit de non-ramassage de crottes de leur cher toutou seront sanctionnés d’une amende forfaitaire de 68 euros (contravention de 3e classe).

En lançant, mercredi, la campagne «Gardons votre ville propre», Serge Gonzalez a tout de suite annoncé la couleur : «Il ne s’agit pas de faire du chiffre mais de responsabiliser les gens». L’adjoint à l’environnement dresse un bilan de la campagne J’aime mon chien, j’aime ma ville, lancée en 2005.

«On avait souhaité impliquer les propriétaires. On voulait leur dire que les chiens étaient les bienvenus à Auch mais qu’il était de leur responsabilité de participer au maintien d’un espace public. Pour ce faire, on a mis à leur disposition des sites dédiés, comme les caniparcs ou les canipots, ainsi que des totems avec distribution de poches. Même si ce dispositif a démontré toute son utilité, on s’aperçoit qu’il y a encore des gens qui ne respectent pas le domaine public.»

Deux profils de récalcitrants ont été identifiés : des usagers qui promènent leur chien avec ou sans laisse et le laissent faire n’importe où; des propriétaires qui ouvrent la porte de leur domicile le matin pour que leur chien aille prendre l’air… et ses aises sur la voie publique!

Dog poop

Précisons que les Auscitains font plutôt preuve de civisme en la matière : à partir d’un comptage hebdomadaire effectué sur site pilote qui va de la place de Verdun aux rues commerçantes de la haute ville, le service Environnement cadre de vie a pu établir que 79,6% des déjections canines sont ramassées.

C’est aux propriétaires de 20% qui ne le sont pas que s’adresse cette campagne d’information. Campagne, relayée par le médiateur canin de la Ville Bruno Couaillac et par de précieux relais tels que les vétérinaires et le Club d’éducation canine d’Auch. «Dès que les gens arrivent à l’école du chiot, on leur fait passer le message», indique le président du club Bernard Lansalot-Matras.

L’an dernier, la Ville a distribué 34700 sacs individuels. De nouveaux points de distribution vont être créés, preuve que la commune mise sur le sens de responsabilité des maîtres. Tant pis pour ceux qui n’auront pas compris le message.

Vous en pensez quoi ?

 

Partagez l’article !

 

[themoneytizer id= »6753-1″]

 

 

Share Button
8 mai 2016 / 4 Commentaires / pour / dans

Laisser un commentaire